Villars

Villars

Villars, Villars, bourg central autour duquel gravite une quarantaine de petits hameaux attrayants, Villars est une commune attachante, au passé très riche et à l’avenir prometteur !
Son histoire, son climat doux et tempéré, l’authenticité du mode de vie, l’accueil des habitants, les produits du terroir, le savoir faire, la gastronomie correspondent exactement à la demande actuelle.
Les paysages, très doux, présentent une alternance de prés, de bois, de champs cultivés, de vignes ; des vallons, des coteaux, des rivières, des ruisseaux ; un territoire très bien percé de chemins, de voies et de routes permettant tous les circuits . Un réseau de gîtes et chambres d’hôtes de plus en plus organisé.

Et pourquoi pas, étant donnée la présence grandissante de peintres et artistes, ne pas faire de Villars une ville d’Art ?

Une activité agricole importante
orientée vers l’élevage bovin et ovin, ainsi que la production de foin et de maïs.
Une activité industrielle installée dans la vallée du Trincou :

Usine Marquet – 250 ouvriers – fabrication de pantoufles et chaussures d’intérieur
Ets Bonnefond – entreprise de travaux publics
Ets Versaveaud – entreprise de travaux publics
Ets Lasmesuras – entreprise de maçonnerie

Une activité artisanale non négligeable : électriciens, plombiers, peintres, couvreurs, maçons, ferronnier.
Une activité commerciale réduite à une boulangerie, une épicerie, un salon de coiffure mais qui bénéficiera bientôt d’un complexe multirural en bordure du Trincou.

Depuis la préhistoire (1), Villars a connu la présence de l’homme. Il s’agit d’un carrefour de voies de communication donc de négoce comme en témoignent la vieille halle et ses mines. Les bâtisseurs du XIIe siècle ont construit l’église, puis l’abbaye de Boschaud (2) et bien d’autres demeures (3) qui ultérieurement ont servi de base à d’autres constructions.

La Grotte de Villars a été découverte en 1953 par le spéléo club de Périgueux. C’est le plus grand réseau souterrain du Périgord, plus de 13 km ont été explorés à ce jour.
L’abbaye de Boschaud a été construite au milieu de XIIe siècle sous l’influence cistercienne. Elle a connu très vite les méfaits du brigandage, les malheurs de l’histoire de France, puis l’abandon total. Aujourd’hui en ruine, elle reste un très bel exemple d’architecture périgourdine à file de coupoles et toujours un endroit magique.
Le Château de Puyguilhem, pur bijou de la première Renaissance, surprend par son élégance et la qualité de sa restauration. Il contient un patrimoine mobilier très intéressant.

Villars a été le témoin de toutes les vicissitudes de l’histoire de France : présence des Celtes, des Gallo Romains, des Anglais, la guerre de Cent ans, les guerres de Religion, la Fronde, la Révolution, plus proches de nous, les guerres de 1870, de1914-18 et 1939-45, et l’exode rural qui a fait passer sa population de 1 572 à 536 habitants !

Laisser un commentaire